Archives

2014-10-28T12:10:41+01:00

Deep Blue, plongez dans les profondeurs de la mer....

Publié par Dune

La saga Waterfire : Deep Blue

Jennifer Donelly

Résumé:

Au fin fond de l'océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d'autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s'éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. 
Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d'une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d'une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d'empêcher les communautés mers de s'entredéchirer dans une guerre impitoyable. 
Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

Mon avis: 

Je dois avouer que je ne me serais pas si dirigé vers ce livre, si une de mes amies ne me l'avait pas prêté pour que je le teste. (Bonjour, je m'appelle Dune et je suis la test-livre de mes amies ( et aussi conseilleuse professionnelle à mes heures perdues....)

Ça a vraiment été une agréable surprise.

Bon, il est vrai qu'au début j'ai été un peu perdue car on plonge (et c'est le cas de le dire...) directement dans les fonds marins.

Je dois avouer que l'univers crée par l'auteur est impressionnant et très cinématographique dans le genre.

C'est vraiment drôle de voir tous ses synonymes... Par exemple, pour les créatures maritimes, les filles sont des *sirles* et  les garçons des *triçons* ! Sera, l'héroïne adore les conques c'est a dire des coquillages qui racontent des histoires quand on les colle contre nos oreilles l'équivalent des livres pour nous.

Oui, vraiment j'ai beaucoup aimé cet univers très riche développé par l'auteur.

D'ailleurs, le livre objet en temps que tel est génial. Il y a, à la fin des cartes et un peu indexe nous expliquant les mots inconnus. Personellement, je ne me suis pas arrêtée sur chaque terme que j'ignorais, après tout, on les devinait au file de notre lecture mais à la fin, j'y ai jeté un coup d'oeil histoire de vérifier mes hypothèses et j'ai trouvé ça très intéressant. 

Et puis j'aime beaucoup le fait que l'auteur développe une intrigue sur le mythe de l'Atlandide... 

En résumé, vous l'avez compris, l'univers m'a conquise. 

Il y a juste une scène qui m'a un peu étonné. Les sirles boivent un liquide sous la mer. Comment c'est possible ? Par quel miracle de l'univers les sirles réussisent à ne pas mélanger les deux liquides ? 

Cependant, il y a un côté très Disney qui m'a un peu agacé surtout chez les personnages. J'ai trouvé Sera terriblement niaise et le fait qu'elle soit "parfaite" est vraiment énervant

Elle fait trop princesse Disney et ça m'a un peu agacée. Je ne parle même pas de ses amies. Leur amitié soudaine m'a paru un peu surfaite. Je vous promet. Leur rencontre c'est ça, en résumé : - Coucou, moi c'est Serafina, je suis princesse et voilà ma meilleure amie, Neela.

- Coucou ! Moi c'est Lin. 

- Et moi Becca. 

- Et moi Ava.

- Fantastique, les sirles, hihihi. Nous voilà les meilleurs amies du monde et nous allons essayer de le sauver au passage.

C'est trop facile. 

La seule personnage qui m'a eu l'air un peu plus profonde  que les autres c'est Neela et j'espère que l'auteur la développera à travers le second tome que j'attend avec impatience

L'histoire n'est pas non plus brillante par son originalité, un groupe d'élu destiné a sauver le monde, on en a vu d'autre et pourtant, j'ai vraiment été prise dans ma lecture.

J'ai lu ce roman d'une traite. Impossible d'en décrocher.

Comme quoi, le roman comporte de nombreux défauts comme une héroïne vraiment trop niaise, une intrigue de base qui ne casse pas forcément des briques mais l'univers riche de l'auteur est tellemnt intéressant qu'il a réussi à me saisir.  

La plume de l'auteur est simple mais très efficace. 

En résumé, cela a été une bonne lecture portée par un univers très riche mais désavantagé par des personnages trop niais. Je me réjouis de lire la suite ! 

Article de Dune

Voir les commentaires

2014-10-26T12:53:53+01:00

Les sentinelles du Futur, une sympatique dystopie...

Publié par Dune

Les sentinelles du Futur

Carina Rozenfeld

Résumé:

2359. La Terre est à l'agonie. Les erreurs passées de l'humanité l'ont menée au seuil de sa propre disparition. Pourtant, à New York, les Sentinelles du Futur, une poignée de femmes et d'hommes habilités aux voyages temporels, l'ont promis : l'avenir est radieux, il faut y croire, ils l'ont vu de leurs propres yeux. Mais cet Espoir auquel s'accroche l'humanité est brutalement anéanti quand les Sentinelles du Futur reviennent d'une de leurs missions avec ce terrible message : dans trois cents ans, des extraterrestres attaquent la Terre, une Terre sans défense car pacifiée.
Le Passé pourra-t-il alors sauver le Futur ?

Mon avis:

J'ai toujours été fascinée par les voyages dans le temps et j'avais très envie de découvrire cette auteure. 

Je ressors de ce livre très contente, sans pour autant que ça ne soit un coup de coeur. 

Pour commencer, je dois avouer que j'ai été enchantée de lire une dystopie...Qui n'avait pas trente-six autres tomes derrières. Parce que je ne sais pas trop pour quelle raison mystérieuse, les dystopies sont presque toujours des trilogies si ce n'est de longues séries. Alors que là, c'est un seul tome...Et quel livre !

L'auteur développe à travers ce roman un magnifique univers, très riche, très complet

Je me suis rapidement attachée aux personnages en particulier Géréme et Micko et leur répartie qui m'a fait bien rire. 

Nuts m'a beaucoup touché aussi. Et le héros, Elon aussi. Cependant, je trouve Nuts et Elon relativement "plats". Il est vrai qu'ils ont tous deux un passé difficile mais ça n'interfère pas trop sur leur comportement, ce que j'ai trouvé relativement bizarre...

Ils sont peut-être pas assez torturés pour moi... Hum. Je vous promet dans la vraie vie, je suis tout à fait normale...Pas.Du.Tout.Sadique.Sur.Les.Bords.

L'intrigue est top. Sincèrement. Elle est originale, bien construite, intéressante. 

Que demande le peuple ? 

*Paye ton expression stylée du jour*

Mais surtout elle est surprenante

Sauf, si comme moi, vous êtes un peu débile et que vous allez lire les derniers mots avant tout le reste.

Dès fois, je me demande sincèrement ce qui se passe dans ma tête pour que j'aille faire des bêtises comme ça. Je l'ai bien regretté. Mais j'ose imaginer que si je n'avais pas été bêtement me spoiler toute seule (c'est le pire...Quand quelqu'un me spoile, à la rigueur, bon bah voilà. Mais quand je me spoile toute seule...Argh.)  j'aurais été absolument fan de la chute. 

La plume de l'auteur est très fluide, très entraînante. Il n'y a pas de temps mort, c'est rapide. Ce n'est pas un livre très compliqué, il est vraiment facilement abordable

En résumé, vous l'avez compris, ce livre m'a réellement plu. J'ai beaucoup aimé l'intrigue qui est très bien construite et l'univers très riche m'a séduit. Un livre à découvrire sans aucun doute. 

 

Lu dans le cadre:

Voir les commentaires

2014-10-16T11:22:24+02:00

Seventeen, un roman absolument génial....

Publié par Dune and Effie

Seventeen 

Per Nilsson

Résumé: 

Göran n'a pas vu Jonatan depuis onze ans, alors pourquoi son numéro de téléphone se trouvait-il dans la poche de son fils, lors de son accident ?
Au chevet du jeune homme dans le coma vont ainsi se succéder son père, Göran, qui va raconter son histoire, sa jeunesse lorsqu'il avait lui aussi dix-sept ans, comment il a rencontré la jeune fille rebelle avec qui il a eu Jonatan et aussi pourquoi il est parti sans plus donner de nouvelles. Puis Josefin la petite amie de Jonatan, qui arrive et livre l'histoire de son amoureux. Enfin Karin, la mère, dont la version de leur histoire diverge sensiblement de celle de Göran.
Mon avis:
 
C'est Effie qui m'a prêté ce livre, me promettant qu'il était vraiment, vraiment bien.
Et vous voulez que je vous dise ?
Les gars, je confirme, ce livre est vraiment, vraiment bien.  
C'est assez étonnant d'ailleurs car c'est un monlologue mais j'ai été totallement happée dedans.  
L'histoire commence avec Göran, un père absent qui voit son fils, dans le coma, dans une chambre d'hôpital. Ne sachant que faire, il va se mettre à lui raconter son histoire,  sa vie, pour essayer de lui expliquer son absence, son silence, son abandon.
Puis Josefin arrive. Elle parle de Jonatan, elle raconte leur histoire.
Finalement Karin arrive. Et elle raconte son histoire, sa vision des choses, ce que Göran a oublié, ce qu'elle a vraiment vécu.
C'est pas franchement une histoire qui m'aurait attirée de base, je l'admet et je me doute que vous êtes un peu septiques (et je l'étais moi aussi...) mais je vous promet que ce livre en vaut vraiment la peine.
On se plonge dans les années soixante. C'est vraiment une période dans lequel j'adore lire des aventures. C'est une période très rythmée, pleine de musique,  de rock, de couleurs, d'émotions. Et puis j'adore voir les hippies, je trouve ça très intéressant
L'auteur est vraiment très fort, c'est un roman merveilleusement bien écrit. On se plonge avec facilité dans le roman et j'ai vraiment eu l'impression de voir certaines scènes. 
L'écriture de l'auteur est forte, subtile et pleine d'humour. 
Le roman aussi est très bien construit sur biens des plans et c'est un récit très fort.
Je ne dirais sûrement pas que c'est un roman tout public, il est destiné aux plus âgés d'entre vous car il parle principalement de l'amour qui se déchire, des désillusions, thème qui n'est peut-être pas passionnant pour un enfant de onze ans.
Je dirais qu'on peut l'apprécier pleinement à partir de treize ans mais, bien sûr, ce n'est qu'un conseil. 
En résumé, ce livre est un véritable coup de coeur et  je finirais avec ce gif qui résume bien ma pensée : 
 
 
 
Article de Dune
 

 

Voir les commentaires

2014-10-14T16:37:34+02:00

Velvet, un livre qui nous plonge dans l'époque victorienne...

Publié par Dune

Velvet

Mary Hooper

Résumé:

Orpheline dans le Londres des années 1900, Velvet survit tant bien que mal en travaillant dans l’enfer d’une blanchisserie. Lorsque l’occasion lui est donnée de s’occuper du linge de clients fortunés, la jeune fille saisit sa chance et attire l’attention de l’intrigante Madame Savoya, l’un des médiums les plus courus de la capitale. Emménageant à la Villa Darkling aux côtés de Madame et de George, son séduisant assistant, Velvet ne va pas tarder à découvrir les usages et secrets de cet univers fascinant qu’est celui du spiritisme. Elle est pourtant loin de se douter que le danger qui la guette ne vient pas du royaume des morts… Un roman envoûtant qui nous plonge dans les coulisses des salons des plus grands médiums du début du XXe siècle. Lumières tamisées et ambiance feutrée : quand les esprits parlent, les vivants doivent les écouter.
Mon avis:
J'ai choisi ce livre un peu au hasard. J'avais très envie de lire un autre roman se passant dans un cadre historique après Orgueil & Préjugés et  comme vous le savez sûrement, je suis littéralement fan de la série Mentalist et donc le thème des voyants m'intéresse beaucoup....
Première constation ; j'ai été totallement emportée dans l'histoire !
Dès les premiers mots, je me suis retrouvée dans les années 1900, dans la vie de Velvet. Lorsque j'avais une dizaine d'années, j'ai été passionnée par les lectures historiques puis ma passion s'est un peu essouflée et là, je me suis rendue compte que j'aimais tout autant ! Cela a été un réel plaisirs de me retrouver plonger à l'époque Victorienne. L'auteure réussit parfaitement à nous emporter et on imagine avec facilité l'ambiance, les rues... C'est vraiment une ambiance dans laquelle j'ai adoré me plonger. 
Il n'y a pas de temps morts, je ne me suis pas ennuyée à un seul moment. 
Le roman est vraiment très documenté. Cela se voit qu'il y a beaucoup de travail derrière, on en apprend beaucoup sur la societé à cette époque. 
J'ai complètement fasciné par l'intrigue. Bon, c'est vrai que certaines actions sont relativement prévisibles mais j'ai été tellement prise dans l'histoire que je n'ai même pas eu le temps de me demander ce qui allait se passer après.  
J'ai beaucoup aimé aussi en apprendre plus sur le monde des voyants et Mary Hooper nous dévoile beaucoup de leurs ficelles, ce que j'ai trouvé très intéressant. A la fin, il se trouve aussi un petit livret expliquant diverses choses sur le livre que j'ai lu avec attention. 
Bon, c'est assez jeunesse quand même, d'où le côté prévisible mais ça ne m'a pas dérangé en outre mesure.
La romance est discrète mais adorable. (Bon ets très prévisible mais on va pas chipoter, hein.)
 
La plume de Mary Hooper est relativement simple et jeunesse mais elle est efficace et assez cinématographique dans le sens où on voit bien les milleux décrits.
J'ai vraiment envie maintenant de découvrire les autres romans de Mary Hooper notamment Waterloo Necropolis... L'époque victorienne est une époque dans laquelle j'adore lire les aventures ! 
​En résumé, vous l'avez compris, ce roman a conquis mon coeur, malgré certaines actions un peu prévisibles, j'ai totallement été emportée dans l'histoire et à l'époque victorienne par la même occasion. Je le recommande vivement si vous aimez ce genre d'histoire (ou pas, un peu de lecture en terrain inconnu parfois, c'est sympatoche...) et si le côté peut-être "jeunesse" ne vous dérange pas...En tout cas, personellement, je n'hésiterai pas ! 
Article de Dune
 

Voir les commentaires

2014-10-10T20:42:41+02:00

Le labyrinthe, laissez-vous embarquer dans une aventure captivante...

Publié par Dune

Le Labyrinthe

L'épreuve

James Dashner

Résumé:

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.
Mon avis:
 
J'avais déjà vu ce livre à plusieurs reprises sur la blogo mais quand j'ai vu le trailer du film et Dylan o'Brien 

(Mes doigts ont maloncontreusement glissés, excusez-moi...) Je disais donc, quand j'ai vu le trailer du film, je me suis dit qu'il était temps de m'y mettre...

J'ai proposé une Lecture Commune à Audrey, du blog, Le Souffle des Mots qui a gentiment accepté et je la remercie d'ailleurs, ce fût vraiment fort sympatique ! (D'ailleurs Audrey, tu avais raison à propos de Teresa. J'en suis sûre, maintenant....) 

Et alors, verdict ?

J'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ! Cela vraiment été une excellente lecture sans être un coup de coeur, malheureusement. 

 

Impossible de lâcher ce livre... Je vous promet, c'est vraiment terrible. C'est le genre de livres où tu te dit "Bon, je finis le chapitre et je vais réviser" et tu ne sais pas trop comment tu te retrouves cinq chapitres plus tard, toujours aussi addicte avec aucune envie de lâcher le livre. 

 Dès les premiers mots, je me suis retrouvée dans le labyrinthe, complètement perdue, me posant un tas de questions, comme Thomas, le protagoniste principale. L'univers imaginé par l'auteure est très complet et surtout très mystérieux. Tout semble dangereux, dans cet univers, on reste donc scotché à son livre, totallement terrifié à l'idée que quelque chose arrive à nos personnages favoris. C'est un univers fascinant et à chaque fois que je posais le livre, mon esprit revenait toujours à ce livre, essayant de faire pleins d'hypothèses pour deviner le fin mot de l'histoire. D'un certain côté, c'est très frustrant car je ne devinais jamais juste alors que d'habitude, je cerne assez rapidement l'histoire. C'est donc une preuve de la qualité de ce roman de ne pas réussir à deviner la suite ! 

Le personnage principal Thomas m'a bien plu (et je vous promet, je ne dis pas ça juste parce qu'il va être joué par Dylan o'brien...). Il est courageux, impulsif et pourtant il a ses faiblesses, comme tous les personnages. 

 

J'ai beaucoup aimé les personanges secondaires, surtout Minho, Chuck et Newt. Ils apportent une touche d'humour mais surtout ils sont très attachants. Et j'ai beaucoup aimé voir l'amitié entre ces garçons se construire petit à petit. 

J'ai beaucoup aimé suivre cette histoire avec eux

Plus, on avance dans l'histoire, plus les mystères se dévoilent...Pour laisser place à d'autres mystères encore plus intriguants

La plume de l'auteur est simple...Trop simple ? Mais ella me mérite d'être efficace. Si je pouvais relevr un point négatif c'est que j'ai trouvé l'avant dernier peut-être un peu trop rapide, il aurait, à mon avis, mérité plus de développements. 

La fin est juste... Wow. Incroyable. Quel retournement de situation. Et elle promet un deuxième tome juste passionnanr. Je pense sans aucun doute lire la suite ! Je dirais même plus, j'ai besoin de la suite. 

En résumé, vous l'avez compris, ce premier tome m'a juste conquise, sans être un coup de coeur. C'est une aventure vraiment addictive que j'ai adoré suivre. Je vous le conseille  vivement, à ceux qui adorent les romans d'aventures mais aussi à ceux qui n'aiment pas trop, car à mon avis, il est impossible de ne pas se fasciner aux mystères du labyrinthe ! 

Article de Dune

Je vous invite à aller découvrire l'article d'Audrey ICI

Voir les commentaires

2014-10-03T20:10:01+02:00

Quand souffle le vent du nord, un bel échange épistolaire...

Publié par Dune

Quand souffle le vent du nord

Daniel Glattauer

Résumé:

En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination.
Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...
Mon avis:
Cela faisait longtemps que j'avais envie de lire ce livre. Je l'avai reperé il y a un an ou deux sur le blog de MyaRosa.  J'adore les romans épistolaires, c'est vraiment un de mes genres de lectures préferés
Le début m'a bien fait rire. Vraiment. Dès les premiers mails, j'ai été emportée dans l'histoire et je dois avouer que j'ai eu du mal à décrocher pendant les trois premiers quarts.
Là où voit que l'auteur est très fort c'est qu'il réussit à relancer la conversation constemment sans que le lecteur durant tout le récit. Cependant, ce n'est pas un roman que je dirais "addictif". Mais quand on le lit, on passe réellement un très bon moment. J'ai souri à plusieurs reprises, je me suis amusée de leur taquineries, de leurs "disputes", je me suis émue de leurs confessions. 
On découvre petit à petit Emmi et Léo qui se dévoilent au fil de leur échange. Ce qui est intéressant c'est que les personnages et le lecteur se retrouvent sur "un pied d'égalité" :  nous ne savons rien d'Emmi et de Léo , à pars de ce qu'il en disent dans leurs lettres. Et Emmi et Léo ne savent pas non plus qui se cache de "l'autre côté"... 
Au début, on ne sait vraiment rien, même pas l'âge des personnages ! Et d'un côté, ça rend la lecture plus passionnante car comme les personnages, on se pose pleins de questions.
J'ai beaucoup aimé voir leur relation évoluer de manière progressive même si je dois avouer qu'au troisième quart du livre, j'ai trouvé que ça avançait peut-être un peu de manière trop lente. Il y a un moment où on s'enlise un peu mais...Je dois avouer que les derniers mails remettent un peu de piquant et la fin est, à mon avis, géniale. Je n'ai qu'une envie : lire la suite !  (La septième vague....)
L'écrivain pose des questions intéressantes à travers ce roman : peut-on tomber amoureux sans jamais se voir ? Le physique, le passé n'est-ce pas désiroire dans une histoire d'amour ? Et cet amour / amitié épistolaire n'est-elle pas seulement une illusion, un refuge pour échapper à la vérité ? Que des questions intéressantes...
En résumé, c'est un roman épistolaire qui m'a beaucoup plus, malgrés quelques longueurs à la fin, j'ai été charmée par la vive Emmi et le ténébreux Léo. Je n'hésiterai pas à lire la suite !
Article de Dune

 

Voir les commentaires

2014-10-01T11:47:32+02:00

Je t'aime comme ça, c'est pas vraiment ça...

Publié par Dune

Je t'aime comme ça

Fransesco Gungui

Résumé

Recalée à ses examens, Alice peut faire une croix sur ses vacances en Sardaigne avec des copines. La voici coincée avec ses parents dans un camping au fin fond des Pouilles. Moyenne d'âge : 50 ans. Réveil à 7 h, excursions familiales, sudoku et mots croisés, retour de la plage à 17 h 30 pour éviter la queue aux douches. L'horreur ! Jusqu'au jour ou Alice croise Marina, une fille du lycée. Avec sa bande, l'été s'annonce nettement plus excitant... Sur un air de reggae, des amitiés vont se nouer... et l'amour surgir là ou on ne l'attendait pas.
Mon avis:
 
Cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma Wish...Je l'avais reperé grâce à une chronique de Mathilde, de Ma Malle Aux livres relativement positive. J'avais envie d'une belle histoire d'amour, le genre d'histoire qui fait rêver, qui emporte ton coeur mais...
Il y a énormement de points positifs mais je n'ai pas été conquise autant que je l'aurais voulu. C'est le genre de roman "vite lu, vite oublié." 
Quelques semaines après l'avoir lu, car je l'ai lu pendant les vacances, je dois avouer que je n'en garde pas un souvenir mirambolant.
Bon, il est vrai que je suis entrée avec de la facilité dans l'histoire et que je l'ai lue sans décrocher. Mais je n'ai pas ressenti d'émotions, sauf peut-être à la fin, fin que j'ai d'ailleurs trouvé très réussie
Il manquait ce petit quelque chose, qui rend un livre touchant, émouvant, beau. On voit que l'auteur a de très bonnes idées, beaucoup de personnages relativement complexes et intéressants mais ça ne suffit pas. 
Je reléverai quand même que nous avons un gros doute sur le prénom de Martina/Marina. Dans le résumé, il est écrit Marina et dans le texte à certains endroit Martina...
Je n'ai pas non plus apprecié de lire des dialogues en langage sms, à chaque fois... Déjà, plus personne n'écrit comme ça, à moins d'avoir une limite de caractère ou d'une une kikoo en sur puissance. C'est le genre de détails qui m'agacent dans un livre, les clichés sur les adolescents. 
Par contre, ce que j'ai beaucoup aimé, c'est que ce roman est italien et ce passe là-bas. Les personnages sont typiquement italiens, ainsi que les lieux, la nourriture...L'Italie est un pays très proche et pourtant, la culture est différente. J'ai beaucoup aimé avoir l'occasion de découvrire la vie d'une adolescente italienne !
Les personnages, comme je l'ai dit, sont très intéressants et complexes. J'ai adoré Luca . Vraiment. 
Quant à la fin, je l'ai aussi trouvé réussie.
En résumé, ce livre ne m'a pas conquis autant que je le pensais. Il est pas mal. Mais il manque ce petit quelque chose qui aurait pu me toucher et j'ai lu ce roman sans être un instant émue. Vite lu, vite oublié, malheureusement. Cependant je pense qu'il pourra vous plaire si vous cherchez une lecture de vacances même si dans le genre, il existe mieux à mon avis. 
Lu dans le cadre :

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog