Archives

2016-06-29T12:13:31+02:00

"Orange is the new black" is the new cool...

Publié par Dune

J'ai des amies qui adorent les séries. Depuis qu'elles ont appris à appuyer sur le bouton pour allumer la télévision. Cette frénésie liée aux séries a commencé avec Floricienta (sur Cartoon Network, les vrais connaîtront.) puis ça ne s'est jusqu'alors jamais arrêté. Je suivais leurs séries d'un oeil amusé mais néenmoins critique. 

Moi, mon truc c'est plutôt les livres et les films, à la rigeur. 

 Et pourtant, quand elles m'ont parlé d'Orange Is The New Black, récemment, le concept m'a immédiatement plu. Je trouvais ça original alors je m'y suis mise.

Bienvenue dans une prison de Litchfield ! Ici les détenues purgent leur peines, de longues ou de courtes durées. Piper Chapmann, va y attérir après avoir été condamnée à quinze mois de prisons pour transport de drogue. Et c'est dans cet univers étonnant qu'on va découvrire petit à petit chacunes des détenues et le personnel qui travaile à la prison. Entre flash-back et petites intrigues, on s'attache à elles.

Cette série est pleine de vie. Triste voire dramatique par moment, amusante, étonnante, dans d'autres, elle a le pouvoir de présenter au monde une palette de personnage, de caractères et d'intrigues. 

Cette série est un grand bol d'air. Ses actrices ne sont pas les beautés stéréotypées habituelles que l'on trouve dans les séries. Elles sont noires, blanches, asiatiques, latinos, métisses, grande, petite, mince, grosse. Et elles sont belles. C'est frappant. Pour une fois, dans une série, il y a enfin de la diversité et nous n'avons pas forcément la beauté type. Et nous échappons aux stéréotypés. Les personnages sont bien plus complexes.

Ce n'est pas du tout une série manichéenne qui nous dit qu'il y a un côté noir ou un côté blanc. Nous avons une belle palette de gris. Orange is the new black parle de thèmes qui sont parfois peu abordés de peur de froisser comme le racisme.

Piper n'est pas vraiment le personnage principale. Dans les deux premières saisons, je dirais que oui. Mais au file des saisons, les personnages "secondaires" deviennent à nos yeux tout aussi importants que Piper.

Elles ont vécus des choses difficiles pour la plupart. Elles ont fait les mauvais choix, on eu le coeur brisé, sont victimes d'injustice. Le monde de la prison c'est la loi du plus fort, du plus malin. Il faut être rusé, accompagné. On observe, impuissant, les injustices carcérales, les problèmes d'administrations, d'argent. Au fil du temps, on apprend même à connaître les gardiens, les conseillers.

De manière générale, c'est une série qui me rend heureuse même si elle m'arrache quelques larmes parfois. Certaines intrigues sont amusantes dans le sens où elles nous paraissent presque insensées. Dans une prison, tout devient compliqué même ce qui nous paraît élémentaire à l'extérieur.

Et je trouve qu'elle nous dépeind une visions intéressante

Elle est tellement étonnante par moment et je trouve qu'elle se bonnifie avec le temps ce qui est plutôt rare. Il y a des évolutions de personnages très intéressantes.

J'ai lu également lu le livre. En effet, la série est inspirée du livre de Piper Kerman qui a elle-même fait un séjour en prison pour traffic de drogue. J'ai trouvé qu'il était bien moins riche que la série. 

Effectivement, il se concentre sur Pipe et le style d'écriture n'est pas terrible. Cela reste un récit intéressant mais pas forcément indispensable si on aime la série. Autant regarder la série.

 

 

 

 

Je sais pas si c'est une série qui pourrait plaire à tout le monde dans le sens où elle est très différente de ce que l'on regarde d'habitude. Mais pour ma part, j'adore la regarder.

Une série très chouette et qui sort de l'ordinaire en définitive !

 

Voir les commentaires

2016-06-17T10:47:20+02:00

Just Kids, une autobiographie qui nous ammène à New York

Publié par Dune

Just Kids

Patti Smith

 

Résumé :

C’était l’été de la mort de Coltrane, l’été de l’amour et des émeutes, quand une rencontre fortuite à Brooklyn guida deux jeunes gens dans la vie de bohème, sur la voie de l’art. Patti Smith et Robert Mapplethorpe avaient vingt ans ; elle deviendrait poète et performeuse, il serait photographe. À cette époque d'intense créativité, les univers de la poésie, du rock and roll et du sexe s'entrechoquent. Le couple fréquente la cour d’Andy Warhol, intègre au Chelsea Hotel une communauté d’artistes et de marginaux hauts en couleur, croise Allen Ginsberg, Janis Joplin, Lou Reed…

Mon avis :

 

J'ai fait un très long voyage avec ce livre. J'ai mis du temps à le lire. Je sais pas pourquoi. Aux côtés de Patti Smith, j'ai rencontré Joplin, Hendrix, Sam ou encore Robert. Surtout Robert. On pourrait croire que Patti nous parle principalement d'elle dans ce roman, qu'on dirait biographique. Mais pour moi, elle nous parle particulièrement de Robert. Robert qui est perdu, Robert qui découvre la photographie, Robert qui est fasciné par Dieu, Robert qui tombe amoureux... Patti parle avec amour de cet être qu'elle a aimé d'abord comme un ami, puis un amant avant de devenir un frère. En lisant ses lignes, on découvre New York avec ses yeux. On voit l'hôtel Chelseau (que j'ai pu pour de vrai aperçevoir à New York mais qui était...En rénovation pour les quatre ans à venir...), par exemple.

C'est avec une prose très mélancolique et très belle qu'elle dépeint ses souvenirs. Comme un peintre conscencieux, elle dresse les portraits des gens qu'elle a rencontré ou aimé. 

Tout n'est pas forcément intéressant mais avec le recul, je reste charmée par la douce mélancolie de ce texte. Il y a des scène plus fortes que d'autres, des moments où mon esprit a un peu décroché...C'est pas forcément un livre égale mais ça reste un livre génial. (Admirez ma petite rime.) 

Je dois le dire, avant je n'écoutais absolument pas Patti Smith. Je ne la connaissais que de nom. Maintenant et bien, je la connais un peu mieux. Mais pas besoin d'être fan de Patti Smith pour lire ce livre. Il faut juste avoir envie de se plonger dans le monde artistique à New York en 1967.

En résumé, c'est un livre qui m'a beaucoup plu et que je conseille vraiment. Il en vaut le détour, sincèrement.

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog