Articles avec #chick-lit catégorie

2015-01-18T11:41:48+01:00

Lucides, un roman qui vous fait perdre la tête...

Publié par Dune
Lucides
Ron blass et Adrienne Stolz
Résumé:
Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d'actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour ou Sloane tombe amoureuse d'un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ? Sloane et Maggie vont devoir trouver une réponse, sinon elles risquent de sombrer dans la folie. Pour l'une d'elles, cela signifiera tout abandonner : son quotidien, son amour, elle-même ; juste au moment précis ou elle s'était découvert une raison de vivre.
Mon avis:
C'est le souffle coupé, que j'ai terminé Lucides. Il est fort possible d'ailleurs que je sois restée pendant plusieurs minutes à fixer le vide, la bouche ouverte comme un poisson, (Image de moi-même très glam, je le conçois...) à me répéter "Ohlala. Ohlala. OHLALALALA."
J'ai relu la fin plusieurs fois, toujours en essayant de comprendre un peu plus, toujours un peu plus.
 
Quel livre ! Je ne prévoyais pas du tout de le lire, à la base. Mais quand je l'ai aperçu à la bibliothèque, je me suis dit "Allez, soyons fou !".
Je l'ai lu plus ou moins d'une traite car à chaque fois que je le posais, j'étais totalement obsedée par ce livre. Il me fallait la suite.
Au début, le côté onirique n'est pas vraiment développé, j'avais plus l'impression de lire deux vies en parallèlesOn a Maggie,  d'un côté, une actrice qui habite à New York, forte, drôle, extravertie et Sloane, d'un autre côté, discrète et introvertie. Chacune vit sa vie normalement à une exception près : chacune rêve de la vie de l'autre. C'est-à-dire que lorsque Sloane va dormir, Maggie se réveille et vis versa. C'est vrai qu'au début, on se rend presque pas que les deux filles sont liées. On suit leur vies comme deux histoires en parallèles mais elles font très peu mention de l'autre. 
Mais petit à petit, leur vie plus ou moins tranquille se fracture et une question apparaît : qui rêve de qui ?
Et c'est cette question qui est développée durant tout la deuxième moitié du livre. Et plus on avance, plus tout se mélange, les héroïnes ont l'impression de devenir folles et nous aussi d'ailleurs.
J'étais littéralement accroché à mon livre. Impossible de le lâcher, j'étais totalement fascinée.
Ron Blass, un des écrivains de ce roman est scénariste de film. Il a notamment réalisé "Le mariage de mon meilleur ami". J'ai trouvé que ça se voyait. C'est un style très cinématographique que nous avons dans ce roman. Je pense que ce livre pourrait être facilement adapté en film car durant toute ma lecture, j'avais des images très précises qui m'apparaissait. La fin, est vraiment très impresionnante et c'est à ce moment-là que ce côté cinéma ressort le plus. Les scènes s'entrecoupent, s'entremêlent, comme des images qui se superposent. Cela m'a beaucoup plu.
La chute m'a d'abord laissé un peu perplexe. J'ai mis un petit moment à saisir exactement ce qui c'était passé. (Non parce qu'il faut comprendre tout de même. J'ai relu plusieurs fois la fin histoire de comprendre.) Et quand j'ai compris...Wow.
Je me suis dit que les auteurs avaient vraiment gerés. C'est une intrigue assez complexe, une sorte de nouvelle à chute mais franchement, cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas surprise comme ça ! 
En résumé, un roman qui m'a coupé le souffle, fait tournée la tete jusqu'au derniers mots ! A découvrire sans plus attendre. 
Lucides, un roman qui vous fait perdre la tête...

Voir les commentaires

2014-07-08T17:55:16+02:00

Confessions d'une accro du shopping

Publié par Dune

Confessions d'une accro du shopping

Sophie Kinsella

Résumé:

Selon Rebecca Bloomwood, "si l'on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n'existerait plus". Droguée au shopping, notre héroïne s'expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu'elle entretient avec son banquier... Comble de l'ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s'amoncellent... Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c'est la panique. De quoi miner aussi son début d'histoire d'amour avec le séduisant homme d'affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?
Mon avis:
On ne présente plus le célebrissime roman "Confession d'une accro du shopping" qui est presque un mythe parmi la communauté des "Chick-litteuse" (ça se dit ?).
J'ai décidé de le lire, histoire de mourire moins bête. En plus, Sissi Beauregard, du blog "Fan de Chick-lit" affirmait que c'était la base. (Mais non, je ne suis pas influancable...)
Je l'ai donc piqué à une amie qui a juste malmené sa version poche du livre. (M. si tu passes par là, saches que j'aurais pu appeler S.o.s livres en danger.)
Donc après avoir passé dix bonnes minutes à essayer de réparer le livre à grand coup de scotch (et j'ai plutôt réussi, et oui, non seulement je sais lire mais en plus j'ai un petit talent de bricoleuse...), je me suis plongée dedans...
Dès les premières pages, j'ai été emportée dans la vie complêtement loufoque de Rebecca Bloomwood. Cette fille est juste hilarante
En fait, elle se met toujours dans des situations vraiment pas à son avantage et tente de s'en sortir à coup de gros mensonges qui nous, lecteurs, nous font pouffer de rire.
Par exemple, elle donne des conseils financiers aux autres alors qu'elle même est endettée jusqu'au cou. Elle ne connaît absolument rien à la finance alors quand on lui pose une question dessus, elle tente désesperement de changer de sujet.
Et la cerise sur le gâteau : elle est poursuivie par son banquier. Alors elle invente toutes sortes d'excuses pour l'éviter : j'étais malade, ma tante est morte, mon chien a mangé ma facture etc.  Excuses qui ne font qu'agrandir notre sourire face à l'inventivité de Rebecca pour éviter ce terrible banquier.
Ce qui est assez étonnant c'est que l'histoire est relativement simple. Mais pourtant je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Pourquoi ? Et bien parce que Sophie Kinsella pave son histoire de pleins de petites histoires drôles, de pleins d'anecdotes et forcément on est dedans. 
Ce qui me grise un peu c'est que j'aurais voulu plus de scènes avec Luke. J'ai trouvé que leur relation n'était pas très complete...
Mais en dehors de cela, j'ai passé vraiment un moment très sympatique et j'ai bien ris. Je crois bien que je vais me plonger avec intérêt dans le deuxième tome!
Le style de l'auteur est assez drôle quoi qu'un peu désordonné car il suit vraiment les pensées de Rebecca.
La fin est prévisible mais j'aurais été étonnée si elle ne l'avait pas été. (hmm ça paraît logique.) Ce que je veux dire c'est que la Chick-lit est là pour amuser et faire rêver le lecteur donc je pense qu'un drame (par exemple la mort de Rebecca suite à une chute depuis ses talons de vingt centièmetres, dûe à une fille hystérique qui faisait les soldes et qui souhaitait le même sac Prada ) aurait été malvenue.
C'est vraiment le genre de roman qui te fait sourire, à tout moment. Même quand il pleut et que tout est triste, oui, oui. C'est vraiment un roman sans prise de tête, agréable, drôle. Il ne vous apprendra pas à réfléchir sur l'importance de l'argent dans notre societé mais il a le mérite de vous faire passer un bon moment. 
Une bonne lecture en somme !
Article de Dune

Voir les commentaires

2014-07-07T21:40:15+02:00

L'équation de l'amour et du hasard

Publié par Dune

L'équation de l'amour et du hasard

Jennifer E. Smith

Résumé:

Quelles étaient les probabilités statistiques pour que Graham et Ellie se rencontrent un jour ? Minimes, négligeables, voire nulles : Graham Larkin habite à Los Angeles, Ouest des Etats-Unis, tandis qu’Ellie O’Neill réside dans une petite ville du Maine sur la côte Est. Pourtant, un jour, Graham envoie par erreur un email à Ellie. Il n’en faut pas plus pour que les deux internautes commencent à échanger une série de messages drôles et touchants et, petit à petit, discutent de leur vie, leurs espoirs et leurs peurs. Mais le filtre virtuel permet aussi de cacher ses secrets… Ellie ignore que Graham est un acteur connu dans le monde entier et Graham ignore tout du sombre passé familial d’Ellie. Décidé à rencontrer la jeune fille pour tenter une relation dans le monde réel, Graham parvient à organiser son prochain tournage dans la petite ville d’Ellie. Mais est-ce qu’une star aussi connue que Graham peut réellement sortir avec une fille ordinaire comme Ellie ? Et pourquoi la mère d’Ellie veut-elle à tout prix éviter d’attirer l’attention médiatique ? Si le destin vous envoyait un email, y répondriez-vous ?
Mon avis:
 
Je reviens après cette petite absence avec un livre typiquement de plage.  
Je sais pas si vous vous souvenez, pour ceux qui me suivent depuis un bout de temps, j'avais beaucoup aimé "La probabilité statistique de l'amour au premier regard" du même auteur. De plus, étant en été, j'ai pas trop envie de me prendre la tête avec un livre trop complexe pour mon mon petit cerveau à la recherche de légerté et de bonbons roses. 
(Mais je vous rassure, 

 J'ai donc décidé de découvrire ce livre. Avant de vous dire ce que j'en ai pensé, je vais juste poser une  petite question existantielle : Pourquoi ils n'ont pas gardé la couverture originale qui est juste magnifique et ont mis une autre couverture qui est beaucoup plus bof ? 
Je vais vous laisser réfléchir à cette question très pertinante et si vous savez pourquoi, je vous invite à me laisse un commentaire. (Si vous savez pas pourquoi, je vous invite aussi à laisser un commentaire, je ne fais pas de discrimination.)​
Concernant mon avis sur ce livre, il est majoritairement positif mais, en tout sincérité, j'ai préferé "La probabilité de l'amour au premier regard".
La première partie de ce roman, la partie épistolaire m'a beaucoup plu. C'était rempli d'humour, rapide à lire, plein de légereté. J'ai pris énormement de plaisirs à découvrir tous leur dialogue. 
 
J'aime beaucoup l'idée de "Mademoiselle tout-le-monde" qui rencontre l'équivalant de 
Johnny Depp (en plus jeune). Mais en fait, Ellie n'est pas "Mademoiselle-tout-le-monde". Elle cache un lourd secret et j'ai trouvé ça dommage. Cela n'apportait rien à l'histoire à pars que je ne m'identifiais pas à elle.
Je me suis un peu ennuyée dans la deuxième partie. Je n'attendais qu'une chose : le dénouement. Dénouement que j'ai apprecié et qui a relevé mon niveau d'intêret pour celivre, d'ailleurs. 
J'ai trouvé les personnages assez attachants, en particulier Graham qui m'a bien fait rire. Mais c'est dommage que l'auteur n'ait pas plus exploité leur potentiel. Personellement, je voyais Graham et Ellie comme ça:
 
 Graham est un acteur. Il pourrait tellement être touchant. Il pourrait être torturé, mystérieux, beaucoup plus intéressant et attachant ! Ellie aussi. Même si je trouve son secret bancale, il aurait pu être mieux exploité. 
Et on voit que l'auteure a essayé de les rendre un minimum profonds. Ils ont des histoires personnelles plus ou moins complexes mais...Ils étaient mous comme des chamallow.
C'est vraiment ça qui me chagrine. L'histoire aurait pu être géniale...Dommage que l'auteur n'ait pas rendu les personnages plus attachants et ait un peu plus pimenté l'histoire. Durant tout le roman on est dans l'attente de l'action qui n'arrive qu'à la fin.
 
En résumé, j'ai été déçue et je me suis ennuyée mais j'ai apprecié la première partie de l'histoire et j'ai passé un bon moment. Dommage que le potentiel de cette histoire ne soit pas mieux exploité.
Un livre de plage sympatique sans être extraodinaire.
 
Article de Dune
 
 

Voir les commentaires

2014-06-21T06:36:11+02:00

Anna and the french kiss

Publié par Dune and Effie

Anna and the french kiss

(yes it's in english but I'd read in french)

(Ils gardent le titre et change la couverture qui était trop belle. Logique)

Stephanie Perkins

Résumé:

Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d'art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu'elle devait voyager et l'ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d'Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c'est la panique… D'autant plus que celui-ci a déjà une petite amie.
Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d'elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l'emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…
 

 

Mon avis:

Je vous présente le livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec Li du blog, "Au bout des pages ", un blog sacrément cool qui est aussi un blog partenaire de ce blog. (Vous me direz, s'il est partenaire, c'est qu'il est automatiquement cool. Si vous pensez ça c'est que vous avez tout compris !)  Pour voir son article, cliquez sur le bol de  pastèque. (Mmmh. Miam.) 

C'est le hasard qui a choisi ce livre, on hésitait fortement en Geek Girl et celui-ci alors, j'ai tiré au sort.  Et je peux vous dire que la chance était de notre côté car ce livre m'a fait passer un excellent moment et Li aussi ! 

C'est le genre de roman doudou sans prétention qu'on lit quand on a un petit coup de blues ou quand on est une grande romantique. (Ce que je suis...Un peu trop, à mon goût.)

Dès le début, j'ai été charmée par le ton humoristique d'Anna et je suis complêtement rentrée dans l'histoire avec une facilité déconcertante.

 Anna est vraiment attachante et je me suis vraiment reconnue en elle. (Sauf que moi, malheureusement je ne connais pas de St-Clair...) 

Bon tout l'histoire parle de l'histoire d'amour entre Anna et St-Clair, alors ne vous attendez pas à une réflexion profonde sur les diverses relations qui changent selon les pays. Mais sincèrement, cela fait du bien un petit roman comme ça, de temps en temps. 

J'ai beaucoup aimé les amis d'Anna. 

J'ai trouvé par hasard un petit fanart qui les illustre. Donc de gauche à droite, voici les personnages. 

Josh, un jeune dessinateur un peu perturbateur. C'est un personnage secondaire mais il est très drôle. Une de ces citations qui m'a fait sourire et qui le reprèsente bien est celle-ci :

"Si je gagnais un euro à chaque bêtise, je pourrais m'acheter Mona Lisa"

Ram, une fille a priori antipatique mais qui se révèle au file de l'histoire. J'ai beaucoup aimé voir son personnage évoluer et je trouve que c'est tout à fait le genre de personnage qu'on pourraît rencontrer en vrai. 

Anna, le personnage principale de l'histoire est attachante et drôle. C'est rare je trouve de réussir à ressentir autant les émotions d'une héroïne. Elle est passionnée par le cinéma et rêve de devenir chroniqueuse de films. 

Etienne St-clair. Stephanie Perkins a choisi de casser les clichés des héros magnifiquement parfaits qui ont des noms tels que Brad, Nat, Kevin ou Bob. Elle a donc choisi de l'appeler Etienne. Oui. C'est..Hum originale. (Non mais vraiment pourquoi pas l'appeler Jean-claude Delapoupounnière pendant qu'on y est ?) Mais bon, on lui pardonne ce choix suspect de prénom parce que St-Clair (désolée, c'est au dessus de mes forces, je ne peux pas l'appeler Etienne)  est juste...Génial. Il est tellement imparfait que j'avais l'impression de le connaître. Il a ses qualités, ses défauts...C'est vraiment le genre de personnage qui fait réel...Mais qui ne l'est pas.

 

Etienne, pourquoi tu n'existes pas dans la vie réelle ?

Puis il y a Meredith. C'est aussi un personnage secondaire mais elle m'a beaucoup touché.

L'histoire en soi est sans surprise mais elle est prenante quand même. 

Le lieu...Paris, est idyllique. J'ai envie d'aller à Paris maintenant. 

C'est impressionnant. Il y a quelque chose dans ce livre qui m'a donné l'impression de vivre cette histoire. J'avais l'impression de connaître les personnages, de découvrire Paris. Quand on y réfléchit, l'histoire est toute simple. Mais l'histoire, les personnages rendent cette histoire spéciale

L'infornation cool : après de petites recherches, j'ai découvert que Lola and the boys next door du même auteure raconte l'histoire de deux personnages qu'on ne connaît pas encore mais apparement St-clair et Anna font leur apparition. Et dans le petit dernier "Isla and the happy ever after", on découvre Isla, un personnage qui fait plusieurs apparition dans "Anna and the french kiss" ! (Et encore une fois, St-Clair et Anna sont dedans...) J'espère pouvoir les lire ! 

En résumé, c'est un livre qui m'a énormement plu. J'ai passé un excellent moment avec St-Clair, Anna et ses amis dans la magnifique ville qu'est Paris. A découvrire vraiment !

 

Voir les commentaires

2014-02-18T13:42:09+01:00

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante

Publié par Dune

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante

Elle me croit vendeuse à Vancouvert

Eileen Cook

Résumé:

On dit souvent que l'amour rend aveugle. Pas dans le cas de Sophie Kintock, qui, après une rupture, se découvre un don de double vue jusque-là insoupçonné ! Quand Doug la quitte après six ans de vie commune, Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour le récupérer. C'est pourquoi, lorsqu'elle apprend que sa nouvelle petite amie, la pulpeuse Melanie, s'intéresse au paranormal, elle a une idée aussi folle que diabolique : proposer à sa rivale une fausse consultation de voyance destinée à faire rompre les tourtereaux. Mais rien ne va se passer comme prévu, car Sophie se retrouve vite dépassée par le succès inattendu de ses nouveaux talents... 
Mon avis:
J'ai pas l'habitude de lire de la Chick-Lit, mais là, pour une raison encore inconnue du reste de l'humanité, je me suis laissés tentée. Bon ok, je l'avoue, ce ne sont pas des raisons inconnues de l'humanité. C'est une erreure, à la base.
J'ai cru que ce livre avait été écrit par Pénélope Bagieu, allez savoir pourquoi. Du coup je voulais absolument le lire, comme j'avais aimé, La Page Blanche...
Et bon, je ne regrette pas cette erreure car ce livre est sympatique dans ce genre.
Bref, j'ai commencé un jour où j'étais particulièrement de mauvaise humeur et je dois avouer que ce livre a le mérite de m'avoir donné la pèche. 
Concernant l'intrigue, elle casse pas des briques mais j'imagine que c'est le cas de la plupart des romans de Chick-Lit.
Enfin, avouons le c'est toujours, une fille de préférance très maladroite qui tombe amoureuse de quelqu'un. Malheureusement il y a un gros problème qui les empêche de se mettre ensemble, ce qu'ils finissent par faire, évidemment, sinon ça serait pas drôle. (C'est pas un spoil, vous l'aviez deviné é.è) 
Bon, j'avais deviné aproximativement la fin de l'histoire, au quart du livre. Et j'ai vu le Happy End en lisant le résumé. Mais, malgré la trame tout à fait logique j'ai apprecié ce petit roman.
Pourquoi ?
Parce qu'il est frais.
Parce qu'il est drôle. (Non ce n'est pas la même chose...)
Parce que j'ai passé un excellent moment et je n'ai pas vu le temps passer. 
A vrai dire les premiers mots nous mettent rapidement au parfum de cette histoire. 
"Pour commencer, je tiens à apporter une précision essentielle : j’ai une excellente raison de pénétrer par effraction dans l’immeuble de mon petit ami. Sur un plan strictement légal, ce motif ne serait sans doute pas considéré comme recevable. C’est entendu, ce n’est pas comme si un incendie soudain avait piégé des enfants ou des chiots dans le bâtiment, par exemple. Rien d’aussi dramatique. Mais mon existence entière vacille au bord du gouffre, et cette situation est bien assez atroce pour exiger une intervention urgente."
 
Sophie est vraiment hilarante, maladroite à souhaits. Je me suis beaucoup attachée à elle.
Bon un peu égoïste et un peu bornée par moment, mais bon...On lui pardonne car tout le monde est un peu comme elle, avouons-le. 
Jane est la meilleure amie de Sophie. Elle est discrète, pas très présente mais sympatique malgré tout. Soyons francs, c'est celle qui garde le plus les pieds sur terre. 
La preuve en citation (J'ai ris, je l'avoue...On dirait moi...) :
 
Jane, ma meilleure amie, sur qui on peut compter pour fournir la crème glacée en cas de turbulences émotionnelles- attention , pas la marque du magasin, mais la super glace de luxe , à la crème entière , cent pour cent cholestérol - Jane , donc, pense que je suis géniale. Pour être précise ,elle a dit un truc comme "tu es dingue", mais je sais qu'elle employait le mot dans le sens audacieuse.
 

Nick et Douglas sont charmants à souhaits. Enfin plus Nick que Douglas parce que Douglas il semble pas trop enthousiaste avec sa petite amie:

Un film de filles qui aurait fait bâiller Doug. Chaque fois que moi je choisissais le film, on aurait cru que je lui demandais d'assister à une projection de quinze heures sur la fabrication du fromage .
 
L'histoire d'amour  est vraiment mignonne et drôle. La preuve en citation:
"- Ce que vous avez dit était magnifique. La science qui est le véritable miracle, la magie des choses ordinaires, votre foi dans la logique et la raison...
- A vrai dire, je crois en une chose illogique et irrationnelle.
- Ah oui?
- Je crois en vous."
Si cette réplique ne mérite pas l'Award de la réplique la plus Cute du monde, que demande le peuple ?
La réflexion sur le mentalisme met quand même une touche de profondeur à ce roman. Il est intéressant de réflechir à toutes les questions qui sont posées dand ce livre. La notion du rêve, de la magie, de l'imposture... Bon, ça invite à la réflexion, faut pas s'attendre à une réflexion écrite. 
Concernant le style de Eileen Cook, il est simple, fluide, pas spécialement original.
En résumé, c'est une lecture qui n'est pas Zhe Lecture à cause de la simplicité du scénario mais j'ai passé un bon moment de détente
Je le conseille à toutes les filles qui ont besoin de se divertir
Article de Dune
Lu dans le cadre
 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog